Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Comment éviter les douleurs au fessier à vélo ?

cuissard vélo pour femme Reines

Comment éviter les douleurs au fessier à vélo ?

Comment éviter les douleurs au fessier à vélo ? C’est certainement la question que l’on se pose toutes lorsqu’on commence la pratique du cyclisme. Difficile d’échapper à ces premières irritations, rougeurs et échauffements. En effet, il n’est pas toujours évident de s’accoutumer à la selle de vélo, surtout si elle est mal réglée, si vous n’êtes pas bien préparée ou pire encore, mal équipée. Entre ischions, coccyx et périnée, parfois, aucune partie de votre fessier n'est épargnée. Mais rassurez-vous, des solutions existent pour ne plus avoir mal au popotin. Reines vous livre ses précieux conseils.

 

Adieu la selle de vélo inconfortable : choisissez-en une adaptée à votre pratique


Même si elle ne fait pas tout, une bonne selle de vélo est indispensable à votre confort. Il est donc essentiel de savoir qu’il existe des selles vélo pour hommes et pour femmes. En effet, le bassin de la femme est plus large et les terminaisons nerveuses ne sont pas situées au même endroit. Les appuis sont donc différents. Pour une pratique VTT ou vélo de route, la selle, fine et longue, est située au-dessus du cintre. Il existe plusieurs types de selles. Les plus classiques sont :
  • la selle arrondie : ultra-confortable, elle évite les échauffements sur de longues distances ;
  • la selle plate : idéale pour des sorties longues avec une intensité dans l’effort ;
  • la selle semi-arrondie : un modèle intermédiaire pour un usage fréquent.
D’autres selles plus spécifiques renforcent votre confort :
  • évidé avec un canal large au milieu : elle limite les pressions sur le périnée ;
  • ajouré : la selle n’a alors plus aucun contact avec votre périnée.

Étant donné le choix qui s’offre à vous, le meilleur conseil que nous puissions vous donner est d’aller voir votre vélociste. Selon votre position à vélo et votre morphologie, il vous aidera à trouver la selle idéale.

vélo de route

L’étude posturale, ce n’est pas que pour les pro

Une assise adaptée, c’est bien, mais si elle est réglée sur mesure c’est encore mieux. L’étude posturale ou «bike fitting» vous permet de régler votre vélo de façon à avoir la position la plus confortable possible sur votre deux roues. Que vous soyez cycliste débutante ou confirmée, l’étude se destine à n’importe quelle pratiquante qui souhaite gagner en confort et, par conséquent, en efficacité de pédalage. Par ailleurs, ces réglages limitent les risques de blessures à cause d’une position inadéquate sur votre vélo. Cette étude posturale sur-mesure est propre à chacune selon sa morphologie et son style de pédalage. Elle peut se réaliser soi-même, mais il est préférable de faire appel à un professionnel qui prendra toutes les mesures nécessaires telles que la longueur de vos pieds, la hauteur de votre entrejambe, la taille du buste, la longueur de bras et la largeur des épaules. Le professionnel sera ensuite en mesure de régler la hauteur de la selle, les pédales et ses cales automatiques ainsi que la potence. Si vous faites l’acquisition d’un nouveau vélo, profitez-en pour demander à votre revendeur cette étude posturale. Vous aurez ainsi un réglage parfait de votre deux roues ce qui vous permettra d’avoir une position à la fois plus confortable et plus efficace pour rouler longtemps.

Les solutions anti-frottements, vous connaissez ?

Afin d’éviter d’éventuelles irritations, certaines crèmes protectrices existent sur le marché. Elles ont surtout pour effet de soulager l’entrejambe en prévision des frottements et frictions sur la peau. La plus connue d’entre elles est la crème pour peau de chamois qui minimise le risque de plaies à cause de la selle. Vous devez l’appliquer sur votre insert. Il sera davantage souple et élastique. Pour éviter toute réaction allergique, testez-les avant sur une petite zone de votre peau. Pensez également au talc qui permet d’atténuer les irritations lors d’éventuels frottements.

Comment éviter les douleurs au fessier à vélo ? Investir dans un bon cuissard femme

Le cuissard vélo pour femme est définitivement un incontournable lorsqu’on fait du cyclisme. Certes, la tenue de vélo demande d’y consacrer un petit budget, mais vous ne regretterez pas d’investir dès vos débuts dans un cuissard vélo d'excellente qualité. Vous pourrez ainsi le porter plusieurs années sans que ses qualités n’en soient altérées. Un bon cuissard vélo doit être à la fois galbant et respirant avec un insert haut de gamme. C’est pourquoi, Reines allie technique et esthétique pour vous proposer une collection de cuissards vélo tendance qui convient à toutes les morphologies.

Entretenir son cuissard

La qualité de votre cuissard dépend aussi de l’entretien que vous lui consacrez. Afin de conserver l’efficacité de votre vêtement, lavez-le en machine à 30 degrés maximum. Un lavage trop chaud pourrait détériorer la qualité du Lycra et réduire la mousse de la peau de chamois. Évitez également les produits type adoucissants qui obstruent les pores du textile respirant. Ne passez jamais votre cuissard au sèche-linge. Retournez-le et laissez-le sécher à l’air libre. Pour préserver toutes ses qualités hygiéniques, lavez votre cuissard après chaque sortie vélo et prenez soin de bien le rincer à l’eau froide.

La régularité paye

Et oui, plus on roule, moins on a mal. Les fesses finissent toujours par s’habituer à vos efforts. Si les premières sorties vélo vous semblent très douloureuses, les suivantes sont beaucoup plus agréables. Pas d'inquiétude, allez-y progressivement. Prenez vos marques sur votre deux roues. Commencez par des sorties courtes à vitesse modérée. Vous allez ainsi habituer en douceur les muscles de votre fessier. Vous allez également prendre vos marques et sentir si des réglages sont nécessaires. Mais surtout, n’oubliez pas que le secret est de ne jamais s’arrêter.

Et surtout Mesdames, on laisse le slip à la maison !

On ne le répète jamais assez. Votre cuissard vélo se porte à même la peau. Le cuissard est un vêtement technique conçu de façon à garantir le maximum de confort. L’insert a des coutures plates et limitées et il évacue également la transpiration pendant l’effort. Porter une culotte sous votre cuissard risque de causer des irritations et empêche la transpiration de s’évacuer plus facilement. Une culotte trempée favorise les échauffements et la prolifération des bactéries.

 

Vous avez dorénavant toutes nos astuces et conseils pour faire du vélo sans avoir mal au fessier. N’oubliez pas que pour être parfaitement à l’aise sur votre deux roues et gagner en confort, commencez par des sorties courtes, mais fréquentes. Vous augmenterez l’intensité au fur et à mesure. Vous souhaitez intégrer un groupe de cyclistes, devenir une Ambassadrice des Reines et partager avec nous de précieux conseils ? Suivez-nous !

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

SI CET ARTICLE VOUS A PLU...

cuissard vélo femme

Comment choisir son cuissard vélo pour femme ? On vous guide

« Jamais sans mon cuissard ! ». Toute cycliste qui a connu l’expérience d’une sortie vélo sans cuissard peut le confirmer aujourd’hui. C’est en effet le vêtement indispensable à votre tenue de cycl...

En savoir plus